Get Adobe Flash player

LE CLIENT, AU CŒUR DES PRÉOCCUPATIONS DE CHAQUE COLLABORATEUR

Pour répondre aux besoins de ses clients et les aider à relever les défis auxquels ils sont confrontés, Vallourec se doit de travailler au plus près d’eux. Le Groupe a ainsi lancé un programme visant à renforcer la proximité avec ses clients, de façon à identifier et comprendre encore mieux leurs besoins pour bâtir avec eux une offre de produits et services adaptée, incluant une proposition de valeur quantifiée. Le développement des relations avec les principaux clients de Vallourec passera notamment par les « Key Account Managers »: chacun d’entre eux devient un véritable ambassadeur de son client au sein du Groupe et inversement, avec entre autres missions de mettre en place une organisation miroir à celle de son client de façon à créer des liens opérationnels à tous les niveaux. Un autre levier fondamental est la construction de solutions à la fois compétitives, innovantes, différenciantes et porteuses de valeur ajoutée pour les clients. Ces solutions sont le fruit de technologies innovantes et de services à forte valeur ajoutée, mais aussi de notre implantation internationale.

Performance industrielle

Parmi les 1220 groupes d’amélioration continue (G.A.C.) actifs en 2012 au sein du Groupe, certains ont obtenu des résultats remarquables, améliorant très sensiblement les performances du Groupe. C’est par exemplele cas d’un G.A.C. initié dans l’usine de Youngstown, aux États-Unis, visant à détecter les éventuels défauts dans l’épaisseur des tubes en amont du process de finition. En huit mois, le groupe de travail a réussi à accroître sensiblement le niveau de performance dans ce domaine, permettant de réaliser une économie annuelle de plus de 350000euros. Le G.A.C. mis en place à la tuberie d’Aulnoye, en France, portant sur l’amélioration de la qualité du forgeage, a, pour sa part, généré une économie de 600000euros sur l’année. L’ensemble des maillons du processus de production ont été impliqués dans ce programme d’amélioration de la productivité et de la qualité, qui a permis de diviser par dix les rebuts et par sept les reprises sur les tubes. Le temps nécessaire au changement des marteaux de forgeage a en outre été divisé par deux.