Get Adobe Flash player

NOUS AMÉLIORONS NOTRE EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE POUR PLUS DE COMPÉTITIVITÉ

103 millions d’euros d’économies réalisées en 2012

Le développement continu de produits et de process innovants ainsi que l’extension de la présence de Vallourec dans le monde constituent deux axes forts de la compétitivité du Groupe, laquelle est soutenue par une politique volontariste d’amélioration de l’excellence opérationnelle. Celle-ci est structurée dans un programme à moyen terme, CAPTEN+, qui s’étend sur les années 2011 à 2013 mais vise une performance durable. Ce programme est constitué de quatre priorités fortes et affirmées, qui son t communiquées et déployées à tous les niveaux de l’organisation du Groupe, suivies par l’ensemble de ses collaborateurs et portées par le Comité Exécutif.

Ces quatre priorités sont la sécurité, la qualité, un service clients irréprochable et rapide ainsi que la réduction des coûts. Des objectifs d’amélioration continue et durable sont adossés à chacune de ces priorités. Pour les atteindre, le Groupe s’appuie notamment sur le Vallourec Manage ment System (V.M.S.), démarche de référence pour la conduite du progrès continu.

LE V.M.S. : UNE MÉTHODE ÉPROUVÉE AU SERVICE DE L’EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE

Le V.M.S. regroupe l’ensemble des pratiques mana gériales qui permettent aux équi pes de construire et de mettre en place des plans d’actions visant l’amélioration de l’efficacité opérationnelle. Il repose entre autres sur des groupes d’amélioration continue (G.A.C.) constitués par type d’objectifs. La philosophie du VMS irrigue ainsi toutes les activités du Groupe, qu’il s’agisse du développement de nouveaux produits et process, de la production, de la supply chain, sans négliger les fonctions supports.

À fin 2012, au terme de deux ans d’existence du programme CAPTEN+, la pertinence des quatre axes retenus est confirmée, au regard tant de l’évolution du Groupe que de la conjoncture économique et de ses marchés. Arrivé à maturité, le VMS est mis en œuvre à travers plus de 30 projets opérationnels en 2012, qui réaffirment une efficacité dont les bénéfices sont à la fois économiques, sociétaux et environnementaux. La quasitotalité des divisions ont mis en place ces projets, permettant d’au moins doubler la vitesse d’amélioration de leur performance opérationnelle.