Get Adobe Flash player

Asie : se positionner sur tous nos marchés

En avril2011, Vallourec a renforcé ses positions en Chine en entrant au capital de Tianda Oil Pipe, un producteur chinois implanté dans la province de l’Anhui. Durant les mois qui ont suivi, Tianda Oil Pipe a réalisé des investissements visant à faire monter l’usine en gamme. Pour la première fois en 2012 ont été vendus des tubes produits localement et selon les standards du Groupe, filetés par l’usine VAM Changzhou. Vallourec devient ainsi le premier fournisseur au monde à proposer à ses clients chinois une offre intégrée destinée au marché OCTG premium local.

PARTICIPER AU FORT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS ÉLECTRIQUES CHINOISES

Le Groupe a par ailleurs achevé et inauguré en 2012 l’extension de son usine de Changzhou, dans la province chinoise du Jiangsu, initialement dédiée à la finition de tubes sans soudure pour centrales électriques. Une extension qui a permis d’élargir l’offre de cette usine mise en service six ans plus tôt: grâce à sa nouvelle forge, elle est désormais en mesure de produire localement les tubes sans soudure premium de gros diamètre, spécialement conçus pour répondre aux besoins de la nouvelle génération de centrales électriques supercritiques et ultra-supercritiques. La Chine représente en effet près de 50% des nouvelles capacités de production électrique au charbon construites dans le monde, selon l’Agence internationale de l’énergie. Avec son site Valinox Nucléaire à Canton, qui entrera en phase de production en 2013, le Groupe compte désormais huit unités de production en Chine, où il emploie 630personnes.

CORÉE DU SUD: UNE STRATÉGIE DE PROXIMITÉ GAGNANTE

Grâce à l’ouverture en 2011 d’un bureau en Corée du Sud, Vallourec a pu déployer une stratégie commerciale efficace, basée sur la proximité avec ses clients. Celle-ci a porté ses fruits en 2012: près du quart du chiffre d’affaires réalisé par le Groupe sur le marché de l’énergie électrique dans le monde a été enregistré par le bureau coréen. Le marché coréen a été réceptif, avec notamment d’importants contrats avec des constructeurs tels que Doosan ou SeenTec, portant sur l’équipement des centrales au charbon de la compagnie d’électricité sud-coréenne Kepco. Le marché export depuis la Corée s’est lui aussi très bien comporté, avec des projets de grande ampleur en Inde et au Moyen-Orient. Sur le marché de la pétrochimie, le bureau a permis au Groupe de remporter le contrat de la première unité flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG) au monde, exploitée par Shell: des tubes premium sans soudure ont ainsi été livrés fin 2012 à Samsung Heavy Industries, sous-traitant du consortium à l’origine du navire.

L’EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE DE SERIMAX SALUÉE EN ASIE-PACIFIQUE

Dans le cadre du projet d’exploitation d’une réserve de gaz de 2345kilomètres carrés en eaux peu profondes (50à 200mètres) du nom de Ruby, qui a été mené en 2012 en Indonésie, Serimax a soudé 312kilomètres de tubes de conduite depuis la barge de son client Swiber Offshore Construction, située dans le détroit de Makassar. L’expertise des collaborateurs de Serimax présents sur la barge ainsi que l’exceptionnelle qualité des opérations de soudage ont été déterminantes dans le succès de ce projet. Ayant également participé à l’installation de tubes de conduites de l’Inde à la Chine, en passant par la Birmanie, Serimax a acquis le rang de partenaire de référence pour les opérations offshore dans la région Asie-Pacifique, où il est présent à travers deux bureaux, en Malaisie et à Singapour.