Get Adobe Flash player

Brésil:un leadership consolidé

C’est en 1952, dans le quartier de Barreiro à Belo Horizonte, capitale de l’État du Minas Gerais, qu’a été créée la première usine brésilienne de Vallourec pour accompagner les premiers pas de l’industrie pétrolière locale. Depuis soixanteans, le Groupe a considérablement renforcé sa présence dans ce pays, afin d’approvisionner en tubes ses clients nationaux sur le marché du pétrole et du gaz, en particulier pour des applications en offshore profond. Il fournit également les secteurs de l’énergie électrique, de l’automobile et de la mécanique.

Afin de consolider son leadership sur le marché brésilien du pétrole et du gaz et de renforcer la proximité avec ses clients, le Groupe a inauguré en 2012 une nouvelle usine d’accessoires haut de gamme à Rio das Ostras. Une implantation stratégique près de la ville de Macaé, considérée comme la capitale du pétrole brésilien. Cette usine permet de proposer une gamme complète de solutions pour la prospection pétrolière, associant des tubes en acier sans soudure, des connexions VAM®, des accessoires premium pour le forage et la finition des puits, et de la gestion de projets.

UNE FILIÈRE ACIER POUR DEUX UNITÉS DE PRODUCTION INTÉGRÉES

L’usine de Barreiro regroupe sur plus de 300 hectares tous les équipements de production : deux hauts-fourneaux, une aciérie, deux laminoirs à chaud, deux lignes de traitement thermique et différentes lignes de finition pour les tubes. L’originalité de sa filière acier est d’exploiter une plantation d’eucalyptus (voir encadré ci-contre) et une mine de fer. C’est ce modèle qu’appliquera également Vallourec & Sumitomo Tubos do Brasil (VSB), la nouvelle unité de production du Groupe située à Jeceaba, au Brésil, lorsqu’elle aura atteint un seuil de production suffisant. Inaugurée fin 2011, VSB a poursuivi sa montée en charge tout au long de l’année 2012, progressant dans son processus de qualification conformément au calendrier. Construite en partenariat avec le Japonais Nippon Steel & Sumitomo Metal Corpora tion, ce nouveau complexe indus-triel haut de gamme augmentera à terme de plus de 10% la capacité de production de tubes de l’ensemble du Groupe. Les tubes OCTG représenteront plus des deux tiers de sa production et seront exportés notamment vers l’Afrique de l’Ouest et le Moyen-Orient. Ils y seront localement filetés, parachevés et livrés aux clients finaux.

Bilan carbone

C’est à partir de la plantation d’eucalyptus exploitée par Vallourec, d’une surface nette de 118000hectares, que l'usine de Barreiro alimente ses hauts-fourneaux en charbon «renouvelable». Le procédé de carbonisation permet de transformer le bois issu de la plantation en charbon de bois, lequel est préféré au coke pour la production de la fonte. Il s’agit là d’un cercle vertueux et durablecar le dioxyde de carbone émis par ces deux derniers process est absorbé par les arbres durant leur croissance. L’utilisation de charbon de bois à la place du coke permet au site de réduire les émissions de CO2 par tonne d’acier produit d’environ 0,8tonne. L’usine peut ainsi se prévaloir de produire des «tubes verts» (voir le bilan carbone de Vallourec en page 63).