Get Adobe Flash player

Une offre toujours plus premium pour les nouvelles générationsde centrales

190 tonnes de CO2 évitées par mégawatts dans le cadre d'une centrale«supercritique»

Seule entreprise au monde capable de proposer une gamme complète de tubes pour les centrales électriques, Vallourec a maintenu en 2012 sa politique d’innovation sur ce marché. Il met au point des solutions tubu laires à destination des centrales thermiques dites «supercritiques» et «ultra-super critiques», plus performantes et donc moins polluantes. Capables de résister à des pressions de 220 bars et à des températures de 600 à 610 degré Celsius, les tubes en acier VM12-SHC, un acier allié à 12% de chrome breveté par Vallourec, ont été plébiscités en 2012 pour équiper ces centrales de nouvelle génération, avec plus de 10000 tonnes fournies au total. Les performances uniques de ces tubes sont également mises au service de plusieurs centrales à cycle combiné – munies d’une turbine gaz et d’un échangeur thermique, contribuant à améliorer leur rendement et à limiter leurs émissions de CO2 (voir page ci-contre).

Les efforts de recherche du Groupe portent en outre sur la prochaine génération de centrales thermiques, dites «advanced supercritiques», dont le rendement énergétique vise à atteindre 50%. Elles nécessitent des tubes en acier inoxydable et en alliages de nickel pouvant résister durablement à la corrosion et à des niveaux de pression et de température élevés (350 bars et 700 degré Celsius).

VERS PLUS DE SERVICES À DESTINATION DES PRODUCTEURS D’ÉLECTRICITÉ

En 2012, les équipes des différentes entités du Groupe servant le marché de la production d’électricité ont initié une approche globale qui leur permet de proposer à leurs clients un portefeuille complet de solutions tubulaires pour leurs applications.Sur ce marché, Vallourec a également mis l’accent en 2012 sur les services offerts à ses clients. Elle a remporté un appel d’offres mené par EDF pour sa centrale électrique de La Maxe, non loin de Metz. Il s’agissait d’identifier, parmi les tubes équipant les panneaux écrans de la chaudière, ceux susceptibles de présenter un risque lié à l’usure, dans une démarche de maintenance préventive. Une fois Vallourec sélectionné pour ce projet, une équipe sur mesure, composée de spécialistes issus de plusieurs sites du Groupe, a procédé à des contrôles nondestructifs par ultrasons des tubes. Cette offre de services, qui consiste à proposer aux clients du Groupe une technologie éprouvée dans ses usines et ses centres de recherche, va être développée.

Un centre de Recherche et Développement spécialisé dans les nouveaux aciers

L’une des missions du Boiler & Line Pipe Competence Center (BLCC) est le développement et la conception des process et grades d’aciers utilisés dans les centrales électriques conventionnelles et nucléaires. Le BLCC travaille actuellement sur des aciers ferritiques encore plus performants, et tente notamment de repousser les limites technologiques du grade VM12-SHC. Il développe également des aciers inox, en partenariat avec Tubacex, et des alliages de nickel, qui permettront bientôt aux fabricants de chaudières d’accéder aux technologies dites «advanced supercritiques». Ses recherches portent enfin sur des solutions tubulaires résistant à d’importantes variations thermiques. Objectif: permettre d’optimiser la flexibilité d’exploitation des centrales conventionnelles pour accompagner le développement des énergies renouvelables, notamment éoliennes et solaires, dont la production est par essence fluctuante.